Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog

CICPA 36

CICPA 36

CitoyenNEs de l'Indre Contre le Projet de l'Ayraultport / Contact : cicpa36@riseup.net


Indre : les terrains du Green Challenge 36 toujours pas achetés dans la zone d'Ozans (nr.fr, le 16.11.21)

Posted by CICPA36 on November 17 2021, 08:07am

Categories: #presses diverses

Une vue du futur data center dans la zone d'Ozans (Indre), le bâtiment au cœur du projet Green Challenge 36. © (Image Philippe Huguet Architecture/Green Challenge 36)

Une vue du futur data center dans la zone d'Ozans (Indre), le bâtiment au cœur du projet Green Challenge 36. © (Image Philippe Huguet Architecture/Green Challenge 36)

Espéré pour début novembre, l'achat des terrains à Ozans (Indre) par le groupe Mado France, porteur du projet Green Challenge 36, prend plus de temps que prévu. En cause : les études environnementales et techniques préalables au permis de construire.

 

"Nous espérons signer l’achat du terrain avec le maire (de Châteauroux) et le préfet lors de la première semaine de novembre", nous déclarait, début octobre, Dirk Dobber, directeur général de Mado France, porteur du projet Green Challenge 36 qui s'articule autour d'un data center révoltuonnaire, dans la zone d'Ozans, à Châteauroux (Indre). Ce n'est toujours pas le cas.

"Les discussions avec M. Dobber se poursuivent à un rythme très régulier mais aujourd'hui, nous sommes encore loin d'une signature de cession de terrain", confie Gil Avérous, maire de Châteauroux.

 

La taille et les particularités du site imposent la constitution de dossiers précis et volumineux pour toutes les études environnementales et techniques.

Estella Oudot, directrice du projet Green Challenge 36.

"Nous allons suivre le rythme des autorisations administratives préalables au dépôt du dossier de permis de construire, précise de son côté Estella Oudot, directrice de projet. La taille et les particularités du site imposent la constitution de dossiers précis et volumineux pour toutes les études environnementales et techniques. Uniquement une fois que ces études seront achevées, nous pourrons préparer le dossier de permis de construire et ensuite valider l'acquisition des terrains. Donc pas de problématiques particulières, mais un travail régulier avec les services de la mairie pour être sûrs que lors du dépôt du permis de construire, tout sera validé."

"Dès qu’on aura les autorisations, il faudra ensuite compter un an avant la livraison de chacun des différents bâtiments, nous assurait Dirk Dobber. En tout, on table sur deux ans et demi de travaux pour l’ensemble du site." Dans tous les cas, la première tranche du data center (de 6 MW) doit être livrée pour fin 2023, date d'arrivée annoncée des premiers exploitants du site.

To be informed of the latest articles, subscribe:
Comment on this post

Blog archives

We are social!

Recent posts